lundi 4 juillet 2016

Code de déblocage en promotion
jusqu'au 31 Août 2016 :

Bouygues Telecom: 12,90€ → 9,90€
Orange France : 12,90€ → 9,90€
SFR : 14,90€ → 11,90€

lundi 9 mai 2016

Code de déblocage en promotion
jusqu'au 31 Mai 2016 :

iPhone Orange France: 14,90€ → 12,90€
Bouygues Telecom: 14,90€ → 11,90€
Orange France : 14,90€ → 11,90€
SFR : 19,90€ → 15,90€

mercredi 10 février 2016

Désactiver compte iCloud sur un iPhone !

En général, un téléphone Apple est bloqué iCloud, lorsqu'une personne vend son téléphone iPhone d'occasion, et qu'il oublie d'enlever son compte iCloud.

L'acheteur du portable ne pourra donc pas supprimer ce compte, sans avoir le mot de passe.

Souvent, les acheteurs font une restauration, et se retrouve donc bloqué sur la page d'activation iTunes.

Notre service permet d'enlever les compte iCloud sur les téléphones iPhone (non déclaré volé ou perdu) avec 95% de succès.

debloquer compte iCloud

jeudi 4 février 2016

Code de déblocage en promotion
jusqu'au 29 Février 2016 :

iPhone Orange France: 14,90€ → 9,90€
Bouygues Telecom: 13,90€ → 9,90€
Orange France : 14,90€ → 9,90€
SFR : 19,90€ → 17,90€

jeudi 8 octobre 2015

Code de déblocage en promotion
jusqu'au 31 Octobre 15 :

Apple iPhone Orange: 18,90€ → 14,90€
Apple iPhone SFR : 17,90€ → 15,90€
Bouygues France : 16,90€ → 13,90€
Orange France : 16,90€ → 13,90€
SFR France : 16,90€ → 13,90€

mardi 16 juin 2015

Promotion Juin 2015

Code de déblocage en promotion
jusqu'au 30 Juin 2015 :

Apple iPhone Orange: 17,90€ → 15,90€
Apple iPhone SFR : 17,90€ → 15,90€
Bouygues France : 16,90€ → 14,90€
Orange France : 16,90€ → 14,90€
SFR France : 16,90€ → 14,90€

jeudi 6 novembre 2014

Promotions !

Code de déblocage en promotion
jusqu'au 30 Novembre 14 :

Orange France : 14,90€ → 13,90€
Samsung : 19,90€ → 16,90€
Blackberry : 6,90€ → 4,90€
HTC : 12,90€ → 9,90€
LG : 9,90€ → 7,90€

vendredi 10 octobre 2014

Débloquer son portable vous propose : 

- Débloquer par code plus de 268 Marques de téléphone
- Désimlocker par code plus de 10974 Téléphones Mobiles
- Livraison des codes de déblocage : 6h - 24h en moyenne
- Un support technique et des guides de déblocage
- Solutions de paiement : Paypal, CB, Mastercard
- Remboursement automatique de votre commande
  via Paypal, si votre code n'est pas disponible.


Code de déblocage en promotion :

Bouygues France : 16,90€ → 14,90€
Orange France : 16,90€ → 14,90€
Motorola : 16,90€ → 12,90€
Samsung : 19,90€ → 16,90€
HTC : 12,90€ → 9,90€


Notre service de déblocage vous propose deux méthodes de désimlockage pour votre téléphone portable :

-Par code opérateur : Orange, SFR, Bouygues
-Par code constructeur : Samsung, Blackberry, LG, Apple, HTC, Alcatel 

le résultat reste identique, vous recevrez un code pour débloquer votre portable.

Le code constructeur est souvent plus rapide à obtenir.

Le déblocage vous permet d'utiliser votre téléphone portable avec n'importe quelle carte SIM, quelque soit l'opérateur chez lequel vous l'aviez acheté.


Recyclage déblocage téléphone portable

  • Débloquer son portable est bon pour l'environnement, puisque vous l'utilisez plus longtemps, donc moins de déchets pour la nature.

mardi 11 mars 2014

Pacte entre Free et Bouygues Telecom : vers un retour à trois opérateurs

Alors que l’avenir de SFR est encore incertain,Bouygues Telecom veut mettre toutes les chances de son côté. L’opérateur a annoncé hier un accord surprenant qui pourrait renverser le monde des télécoms. Il cèdera son réseau mobile à Free en cas de rachat de SFR. Le retour à trois opérateurs est-il imminent ?

La semaine dernière, le rachat de SFR était au cœur des débats. Numericable et Bouygues Telecom s’étaient positionnés comme acquéreurs potentiels auprès de Vivendi en déposant deux offres de rachatNumericable semblait jusqu’ici le mieux placé pour racheter l’opérateur, mais le pacte signé ce week-end entre Bouygues Telecom et Free pourrait bien changer la donne.

Bouygues Telecom a en effet dévoilé un accord signé avec Free en cas de rachat de SFR : « Nous sommes entrés en négociations exclusives pour céder à Free pour un montant pouvant aller jusqu'à 1,8 milliard d'euros l'intégralité de notre réseau mobile » a déclaré dimanche Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom. L’accord entre les deux opérateurs porterait sur « 15 000 antennes et un portefeuille de fréquences, dont une partie pour la 4G ».

Rééquilibrer le marché des télécoms


Avec une telle négociation, Bouygues Telecom veut rassurer en amont l’Autorité de la Concurrence et la Commission européenne qui auront leur mot à dire sur l’acquisition de SFR. En cédant son réseau mobile à Free, l’opérateur évitera ainsi de créer un déséquilibre sur le marché des télécoms. « Avec cette solution simple et massive, nous apportons une réponse intéressante à une problématique qui aurait été soulevée par l'Autorité de la concurrence. En cas de concentration, l'acheteur peut proposer des remèdes pour assurer un maintien important de la concurrence. C'est ce que nous faisons.

Une aubaine pour Free

logo free

En s’offrant le réseau de Bouygues Telecom pour 1,8 milliard d’euros, Free gagnerait en indépendance et accélèrerait la construction de son réseau qui connaît actuellement quelques difficultés à se développer.

Il s’affranchirait notamment de la location du réseau d’Orange qui lui coûte 600 millions d’euros par an. « En maîtrisant totalement notre réseau, nous serions à même d'être plus innovants et toujours aussi dynamiques commercialement » explique Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad.

Un risque pour le consommateur ?


Dans la perspective où Vivendi choisirait de revendre SFR à Bouygues Telecom, il s’agirait bel et bien d’un retour à trois opérateurs. Quelles conséquences pour le monde des télécoms ? Doit-on craindre une nouvelle entente entre les opérateurs ? Pour Free, il n’y a pas de raison que les prix augmentent : « culturellement, chez Free, nous ne sommes à l'aise que dans un univers de liberté et de concurrence. Nous ne changerons pas parce que le nombre de nos concurrents passerait de trois à deux » certifie Maxime Lombardini.

Le gouvernement donne son aval


Le gouvernement quant à lui se positionne plutôt du côté de Bouygues Telecom. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a en effet annoncé son souhait de revenir à trois opérateurs : « la concurrence par la destruction s’arrêtera si nous revenons à trois opérateurs mobile tout en maintenant des prix bas. Elle ne s’arrêtera pas si Numericable conquiert SFR puisque la concurrence restera à quatre dans le mobile ».

Quoiqu’il arrive, l’Autorité de la Concurrence ainsi que la Commission européenne devront donner leur accord au futur acquéreur de SFR. Seront-elles favorables à un retour à trois opérateurs ?

lundi 24 juin 2013

Rumeurs : iPhone low cost à moins de 100 € et iPhone grand format en vue



Apple
Quand une année s'est écoulée après la sortie d'un iPhone, la machine à rumeurs se remet en route. Cette fois, il se dit qu'Apple plancherait sur une gamme d'iPhone élargie avec des modèles d'entrée de gamme à moins de 100 $ et des modèles grand format taillés pour concurrencer les tablettes comme le Samsung Galaxy Note.


2013 devrait marquer un changement de cap chez Apple. Cantonnée à un modèle de smartphone haut de gamme, la firme de Cupertino semble se diriger vers un élargissement de sa gamme de smartphones. Face à l'explosion des smartphones Android low cost de bonne qualité ou au succès des tablettes, ces terminaux mobiles mi-smartphone, mi-tablette, Apple semble avoir dû modifier sa stratégie. Même si Apple génère 74 % du business mobile, ses appareils n'occupent qu'environ 15 % du parc et la pression mise par Samsung est énorme notamment avec les modèles comme le Galaxy Note. 

D'après Reuters, Apple prévoit de lancer l'an prochain au moins deux iPhone équipés d'écran plus grand. Un doté d'un écran de 4,7 pouces et un autre d'un écran de 5,7 pouces. D'après une source, les fournisseurs d'Apple ont été conviés à fournir de tels écrans. Cependant, il semble que rien n'est arrêté car Apple changerait en permanence les caractéristiques de ses futurs modèles. 


Tim Cook
Autrement, pour cette année, Apple devrait lancer deux nouveaux modèles : une version améliorée de l'iPhone 5S avec la reconnaissance biométrique et un modèle d'entrée de gamme en plastique. Pour ce dernier, Apple le déclinera en 5 ou 6 couleurs pour le différencier des modèles haut de gamme qui resteront en noir ou en blanc. Ce modèle low cost devait être commercialisé aux alentours de 99 $ mais il faut prendre ces informations avec précaution.

Ce n'est pas la première fois qu'Apple change de stratégie. Steve Jobs ne voulait pas entendre parler de l'iPad mini et finalement, c'est un des plus gros succès de la marque. Tim Cook poursuivra-t-il sur sa lancée et cédera-t-il à la pression des marchés qui exige des modèles low cost pour percer en Chine et en Inde ? La firme à la pomme est devant un cruel dilemme. En produisant des smartphones low cost, Apple risque de perdre son statut de marque haut de gamme, mais en refusant ce marché elle se coupe d'une bonne part de l'humanité. 



Source : Reuters

debloquer son portable

vendredi 15 février 2013


Apple plancherait sur une iWatch, une montre intelligente


logo Apple
Mais qui a dit qu'Apple avait pris du retard sur ses concurrents ? 
Ce week-end, le Financial Times révèle que de nombreux indices indiquent qu'Apple travaillerait sur une montre intelligente. Après un faux plat avec l'iPhone 5 et l'iPad mini, la firme de Cupertino repart à l'assaut des sommets. 


Alors que certains émettent des doutes sur la capacité d'Apple à surprendre à nouveaux avec des produits révolutionnaires, un article du Financial Times laisse présager que la firme de Cupertino en a encore sous la semelle. D'après le journal américain, tout laisse à croire que les chercheurs d'Apple travaillerait sur une montre intelligente. 

Le port du dernier iPod nano au poignet par les employés d'Apple, les rumeurs de collaborations entre Apple et Intel sur une smart watch bluetooth et la multiplications de ce type de montres sur le site Kickstarter comme la Pebble sont autant d'indices qui vont dans le sens de la rumeur. 

Pour Bruce Tognazzini, un ancien designer d'Apple, « l'iWacth comblerait un vide dans l'ecosystème d'Apple. Non seulement, elle faciliterait et coordonnerait toutes les activités et les terminaux de la marque mais tous les appareils à venir. Comme toutes les nouveaux produits d'Apple, sa valeur serait sous estimée au lancement et augmenterait au point d'avoir un impact sur nos vies et sur la fortune d'Apple. » 

Pebble
Enfin, des rumeurs circulent sur le fait que des employés d'Apple portent déjà des montres intelligentes. Selon le New York Times, cette montre tournerait sous iOS et serait équipée d'un verre incurvé et Apple serait déjà en pourparlers avec son partenaire chinois Hon Hai, alias Foxconn, qui a déjà développé des batteries et des technologies pour ce genre de produits. 

Fortement critiqué ces derniers temps pour son manque d'innovation, la marque à la pomme se doit de surprendre si elle ne veut pas décevoir ses fans. Maintenant, l'innovation concernera-t-elle une montre ou un téléviseur ? Le temps presse. 

jeudi 22 novembre 2012


Les Français envoient moins de SMS qu'avant


SMS
Au troisième trimestre, le marché mobile a connu une forte croissance avec 1,5 millions de cartes SIM supplémentaires sur le marché. La France comptait 72 millions de clients au 30 septembre 2012, soit un taux de pénétration de 110 %. Pour la première fois, le nombre de SMS a baissé d'un trimestre à l'autre. 


Le marché de la téléphonie mobile continue de croître en France. Le nombre de cartes SIM en circulation a augmenté de façon notable au cours du troisième trimestre selon les chiffres communiqués par l'ARCEP. Au 30 septembre 2012, le pays comptait 72 millions de cartes SIM, soit une progression de 5 millions sur un an. Le nombre de clients en prépayé reste stable tandis que le parc post-payé est passé de 48,1 à 53,5 millions d'abonnés. 

Le parc a donc enregistré la croissance annuelle la plus forte depuis dix mais pour le reste, la situation reste stable. La part de marché des MVNO reste stable par rapport au trimestre précédent avec 7,847 millions de clients. Le nombre de numéros portés au troisième trimestre est quasiment identique à celui du trimestre précédent. Au T3 2012, on compte 1,362 million de numéros portés contre 1,395 million au T2. 
sms mobile campagne
La surprise de ces chiffres vient du nombre de SMS échangés qui baisse pour la première fois. Le volume global de SMS atteint 43,7 milliards au cours du troisième trimestre, soit une baisse de 1,7 milliard par rapport aux trois mois précédents. Après une phase de tassement, le nombre de SMS par client amorce une légère baisse passant de 224 SMS mensuels à 213 SMS mensuels. 

Il y a de fortes chances que cette baisse soit liée à l'utilisation plus fréquente des réseaux sociaux en mobilité (Facebook, Twitter). Il sera intéressant de voir si cette évolution s'inscrit dans la durée ou si ce phénomène se rencontrera seulement sur les mois estivaux.


Une technologie pour renouveler les smartphones


Chargement sans fil : une technologie pour renouveler les smartphones



chargeur sans fil par induction
Présent depuis une dizaine d'années, le rechargement par induction de la batterie du smartphone n'a jamais trouvé grâce aux yeux des constructeurs. Mais les choses pourraient changer. Aux Etats-Unis, après le Wi-Fi, des lieux publics proposent à leurs clients de recharger leur téléphone mobile gratuitement. La généralisation de cette technologie n'est plus qu'une question de temps. 

Jusqu'à présent, on se rendait au Stabucks pour y déguster un Frapuccino et surfer gratuitement pendant des heures sur Internet. Dorénavant, on pourra aussi recharger gratuitement et sans fil notre smartphone. 

Aux Etats-Unis, le rechargement sans fil est en train de se démocratiser. Le Madison Square Garden, la salle mythique de concerts et de manifestations sportives de New york, propose à ceux qui s'y rendent de recharger leur smartphone gratuitement en le glissant dans un étui spécial et de le poser sur une des 550 bornes de rechargement par champs magnétiques réparties dans l'enceinte. Suivant l'exemple du stade, la chaîne Starbucks a décidé de tenter l'expérience dans une quinzaine de cafés de Boston et Delta Airlines ainsi que Virgin Atlantic mettent aussi ce service à disposition de leurs passagers dans leurs salons. Cependant, hormis l'iPhone 4 et le Samsung Galaxy SIII très peu de modèles sont compatibles avec ce système de rechargement. 


Quel standard l'emportera ? 

Cette technologie n'est pas récente. Elle existe depuis 10 ans, mais aucun constructeur,excepté Nokia qui vient de l'installer dans son dernier Windows Phone haut de gamme le Lumia 920, n'a décidé de l'incorporer à ses modèles, notamment en raison d'une guerre de standard. Powermat et Qi sont deux technologies qui tentent de s'imposer. En outre cette technologie présente de nombreux inconvénients : lorsque le téléphone est en charge, il est impossible de téléphoner ; le temps de charge est plus long qu'avec un chargeur traditionnel ; l'incorporation du chargement par induction entrainerait un coût supplémentaire dans la fabrication des smartphones et enfin, certains n'hésitent pas mettre en avant son aspect peu écologique car elle entrainerait un déperdition d'énergie de l'ordre de 10 %. 

Toutefois, il se peut que le chargement sans fil se généralise dans les années à venir car l'industrie automobile l'adopte dans ses voitures avec General Motors et Chrysler. Enfin, il risque de devenir un argument de vente incontournable. Quoi de mieux pour renouveler le parc mondial de smartphone ?


Vous voulez débloquer votre portable ? www.debloquersonportable.fr

lundi 10 septembre 2012

L'iPhone 5 sera compatible avec tous les réseaux 4G

La présentation de l'iPhone 5 dans deux jours enflamme le web. Une indiscrétion de dernière minute, révélée par le très sérieux Wall Street Journal, prédit que le smartphone d'Apple sera bien compatible avec les réseaux 4G européens. 
Un soulagement pour les opérateurs Français qui commercialiseront leurs offres très haut débit mobiles début 2013. 


48 heures avant la keynote de Tim Cook, le PDG d'Apple, le monde s'agite autour de l'iPhone 5. Finalement, Stéphane Richard aurait été mal informé

Alors qu'il prédisait que l'iPhone 5 ne serait pas compatible avec la norme 4G française, le Wall Street Journal a révélé que le nouveau smartphone sera utilisable avec tous les réseaux très haut débit mobiles d'Amérique, d'Asie et d'Europe


Contrairement à la 3G, la technologie LTE est plus fragmentée rendant la fabrication d'un téléphone mobile compatible avec tous les réseaux plus complexe. 

La 4G comprend 36 bandes de fréquences contre 22 pour la 3G. D'ailleurs, l'iPad n'est compatible qu'avec les réseaux LTE de Verizon et AT&T aux Etats-Unis. 


Si cette annonce est confirmée le 12 septembre, ce sera une bonne nouvelle pour les opérateurs français qui comptent fortement sur l'iPhone 5 pour promouvoir leurs offres très haut débit mobiles en début d'année prochaine. 

Actuellement, SFROrange et Bouygues Telecom testent leurs réseaux dans les grandes villes de France.

samedi 24 mars 2012

Free Mobile : 2,2 millions d'abonnés mais des défections pour B&You



Carte SIM Free Mobile
C'est un phénomène étrange auquel nous assistons actuellement dans la téléphonie.Bouygues Telecom estime que Free Mobile aurait recruté 2,2 millions de clients depuis son lancement mais il semblerait qu'avec les pannes à répétition, les clients repartent pourB&You, la marque web only de Bouygues Telecom. 

Le succès de Free Mobile est bien au rendez-vous mais pour combien de temps ? Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom a estimé que Free Mobile aurait recruté près de 2,2 millions d'abonnés depuis le lancement de ses deux offres le 10 janvier dernier. Pour parvenir à cette estimation, Bouygues Telecom se serait basé sur le nombre d'appels provenant des mobiles Free vers les abonnés Bouygues Telecom. Au mois de février, Orange estimait que le nouvel opérateur avait recruté 1,5 million d'abonnés. Quant à l'intéressé, il ne souhaite pas s'exprimer sur ce sujet. Il faudra attendre les résultats du premier trimestre. 

Free Mobile un succès fragile ? 

Logo B&You
Cependant, avec les problèmes de connexion que subissent les abonnés Free Mobile depuis pratiquement un mois, Bouygues Telecom, qui est l'opérateur qui a le plus pâti de l'arrivée de FreeMobile, dit observer un retour des clients. Chose étonnante, c'est son offre low cost uniquement disponible sur Internet qui bénéficie de ce mécontentement général. Rien que pour la journée du 21 mars (au lendemain de la panne généralisée qui touché Free Mobile) B&You a enregistré 4 000 abonnements dont 49 % des demandes de portabilité provenaient de chez Free Mobile. De plus selon le magazine Chalenges, 20 % depuis le 15 février, 20 % des abonnés B&You viennent de chez Free Mobiles soit à peu près 20 000 clients déçus en un mois. Ce matin Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom déclarait que B&You recrutait 100 000 nouveaux clients par mois. 

Avec l'arrivée de Free Mobile, les trois opérateurs avaient réagi en lançant des offres low cost disponibles sur Internet. Orange avec Sosh, SFR avec les offres RED mais seul Bouygues Telecom avait lancé un forfait tout illimité à 19,99 €/mois quasiment identique à celui de Free Mobile. 

Finalement, Bouygues Telecom qui était l'opérateur le plus touché par l'arrivée de Free Mobile risque d'être le grand gagnant de cette guerre des prix. Si Free Mobile ne règle pas rapidement ses problèmes l'aventure dans la téléphonie mobile risque de tourner court. Mais avec un délai de portabilité fixé à trois jours et des offres sans engagement, les clients sont devenus très volatiles et pourraient revenir très rapidement. 

mercredi 29 février 2012

Problème Carte Sim Free


La carte SIM pour se connecter à Free Mobile

Une carte SIM multi-formats

La carte SIM officielle de Free Mobile

Carte SIM Free Mobile
La carte SIM Free Mobile a été dévoilée officiellement vendredi 6 janvier 2012 sur le portail mobile.free.fr. Très sobre, la carte SIM est simplement ornée du logo Free et de l'adresse du site internet. Il est également mentionné que cette carte reste la propriété de Free Mobile. La dernière mention est celle du RCS de Free, le numéro de SIRET de Free. Nous n'avons pas encore d'information sur le verso de la carte, où il y aura certainement le logo Free reproduit sur la partie prédécoupée de la carte SIM, aisni que diverses informations comme le code PUK. A suivre... !
Une carte SIM adaptée pour l'ensemble des terminaux mobiles

Carte Mini SIM Free Mobile
Format Mini-SIM

Carte Micro SIM Free Mobile
Format Micro-SIM
Le format original de la carte SIM était initialement le format classique d'une carte de crédit. Rapidement abandonné par les fabricants car trop volumineux, ce format a rapidement été remplacé par le format Mini-SIM. C'est le format actuellement le plus répandu. Afin d'assurer une compatibilité avec les anciens téléphones, le format Mini-SIM est obtenu en détachant la puce de la carte originale. Le format ainsi obtenu est bien le format Mini-SIM.
Steve Jobs a créé il y a quelques années pour ses appareils (iPHone 4, iPad...) le format Micro-SIM. Là où certains opérateurs founrissent une SIM spécifique, Free a eu la bonne idée de prédécouper également le Mini-SIM pour en faire une Micro-SIM, permettant ainsi à Free Mobile de proposer une carte SIM universelle, adapté à tous les téléphones mobiles.
Problème de compatibilité de certaines cartes SIM Free Mobile ?Problème sur carte SIM Free Mobile
De nombreux témoignages de Free Mobinautes sur le forum indiquent que le carte SIM fournie par Free Mobile ne serait pas compatible avec l'ensemble des mobiles du marché, y compris des modèles relativement récents. Free Mobile proposerait des cartes SIM de nouvelle génération ayant une tension de fonctionnement de 5V, alors qu'encore beaucoup de téléphones et smartphones ne seraient compatibles qu'avec des cartes SIM en 3V, dites d'ancienne génération. Des utilisateurs de mobiles Android ont ouvert un sujet de discussion sur le forum, mais le problème serait rencontré sur tous types d'appareils (Windows Mobile, Symbian OS...).
Un constructeur de mobiles nous remonte également ce problème. Leurs ingénieurs travaillent sur cette incompatibilité. Ils ont constaté qu'il n'y avait aucun problème en envoi et réception de SMS, aucun problème en réception d'appels, par contre, l'émission d’appels s'avèrerait impossible. D'après eux, le problème viendrait uniquement de certaines cartes SIM. Free Mobile propose deux types de cartes, que l'on peut aisément différencier à l'oeil nu (voir photo ci-contre).

En ce moment sur le forum Free Mobile

Echangez sur La carte SIM Free Mobile pour votre téléphone sur le forum Free Mobile !

samedi 24 septembre 2011

Facebook révolutionne (encore) le réseau social


Facebook révolutionne (encore) le réseau social




facebook
Lors de conférence F8 pour les développeurs, Mark Zuckerberg, en personne, a présenté le nouveau visage de Facebook. Adieu le Poke, bonjour Timeline et Open Graph. Le réseau social propose des fonctionnalités pour parler encore plus de soi, notamment en partageant nos applications. Un moyen pour savoir encore plus de choses sur nous. 


Si Georges Orwell écrivait 1984 en 2011, il aurait certainement appelé Big Brother Facebook. Hier, lors de la Keynote F8 qui se tenait à San Francisco, Mark Zuckerberg a présenté les nouvelles fonctionnalités du réseau aux 800 millions de membres. Si dans un premier temps on peut être séduit par leur côté  « sympa », leur utilisation pose une nouvelle fois la question de l'utilisation de nos données personnelles car cette fois-ci, Facebook va encore plus loin dans notre intimité. 


La première nouveauté s'appelle Timeline. Si elle n'a rien de révolutionnaire, cette nouvelle fonctionnalité permet d’exposer sa vie sous la forme d'un long blog chronologique de la naissance à aujourd'hui. Tous nos contenus (photos, publications, ou activités) sont regroupés sur une même page. « Timeline est la prochaine étape importante pour vous aider à raconter l'histoire de votre vie ». Si on peut y voir une manière plus moderne de parler de soi, on aussi y voir un nouveau stratagème pour nous inciter à livrer encore plus de données personnelles qui seront ensuite revendues à prix d'or aux annonceurs. 





L'autre fonctionnalité va encore plus loin. Open Graph transforme Facebook en une véritable plateforme de partage multimédia. Grâce au nombreux partenariats signés avec des sites comme Deezer, Spotify pour la musique ou encore Le Monde pour la presse, Il sera possible de partager avec vos amis, mais aussi avec Facebook, toutes vos activités. Par exemple, si vous écoutez de la musique tout le monde pourra voir le morceau que vous écoutez et même se joindre à vous. Mais Open Graph va plus loin, puisquede nombreuses applications suivront ce modèle. Ainsi, on pourra savoir que vous cuisinez telle recette en écoutant tel morceau tout en regardant telle émission de télé. Donc si vous regardez un navet ou un film pour adulte tout le monde sera au courant. 





Avec cet outil, Facebook pourra encore mieux connaître nos habitudes de consommation et placer des publicités encore mieux ciblées. Ces nouvelles fonctionnalités posent une nouvelle fois le problème de nos données personnelles et de leur utilisation. Comme tous les outils, Facebook peut-être très utile, aussi faut-il savoir l'utiliser a bon escient. Mais pour cela, encore faudrait-il que le réseau social simplifie le paramétrage de la confidentialité.